Histoire médiévale de l'Ordre du Temple

Une prière des Templiers

hascun frere dou Temple doit savoir que il n'est riens tant tenus come de Dieu servir, et a ce doit metre chascun tout son estuide et s'entente, et spaciaument en oyr le sien saint servise ; quar a ce ne doit nul faillir ne guenchir, tant com il en soit aisiés. Car ensi come dist nostre regle, se nos amons Dieu, nos devons volentiers oyr les soes saintes paroles et entendre.

Extraits de la règle primitive



Remise au nom de tous ses frères le mercredi premier avril 1310 en l'abbaye sainte Geneviève par le frère

Elie (Hélias) Aymeri (Aymeric)

Cette prière livrée à vous en sa version originale en partie traduite constitue un témoignage d'une profonde sincérité et d'une lucidité sans égale nimbant l'Ordre du Temple d'une aura angélique.

Sancti Spiritus adsit nobis gracia. Maria, stella maris, perducat nos ad portum salutis. Amen.

Domine Jesu, Christe sancte, Pater eterne, Deus omnipotens, sapiens, creator, largitor, amministrator benignus et carissimus amator, pius et humilis redemptor, clemens, misericors salvator sanctissime Domine Deus, te deprecor humiliter et exoro, ut illumines me, liberes et conserves, et omnes fratres Templi, et populum tuum Christianum turbatum quem adhuc est et erit. Provide nos, Domine, in quibus sunt et de quibus veniunt omnes virtutes et bona gracie Sancti Spiritus et dona ut habeamus noticiam veritatis et justicie, debilitatas et miseras carnes nostras cognoscamus, ut veram humilitatem accipiemus, deficientem mundum et ejus inquinamenta, delectaciones -vanas superbiam et omnia mala contempnemus, et ad celestem superna cogitemus, operasque faciemus, ut vota nostra et mandata tua in humilitate teneamus. Et, sanctissime Domine Jesu Christe, per tuam sanctam virtutem nobis concessam gracia tua mediante, diabolum rugientem et omnes inimicos nostros et insidia et operas eorum evitare possimus, quos in ligno sancte crucis in tua humilitate et paciencia vincis et tua sancta misericordia nos redemisti, redemptor et defensor noster, conserva nos, ut per tuam sanctam crucem et per signum ejusdem omnes inimicos et corum insidia contristare possimus, et sancte ecclesie tue provide, et illumines prelatos, doctores etrectores populumque tuum Christianum ut dicant et faciant tuum sanctum servicium et voluntatem, mundo corde humiliter et devote, pura devocione attendente, populum docentem et per bona exempla illuminare, ut in humilitate operas humilitas et exempla tua et apostolorum sanctorum et ellectorum tuorum faciemus, et cogitemus de quo et qui sumus et qui erimus, quod faciemus et quod facere debemus ut vitam posideamus per quem ad gaudia paradisi mittamur et illi qui non sunt regenerati ex aqua et spiritu sancto, si placet, illuminas et convertas, ut ad tuam sanctam legem valeant pervenire, et sacramenta sancte ecclesie accipere, fidem sanctam tuamque tenere, et populum tuum Christianum dones voluntatem et potestatem terram sanctam in quanatus humiliter fuistis, et tua sancta misericordia nos redemistis, tua miraculla et exempla fecistis, et docuistis, quem promisistis amicis tuis, provide nos ut ipsam et fideles gracia tua mediante liberare valeamus, et ipsam possideamus, et tuum sanctum servicium et tuam voluntatem et opera faciamus, et, misericordissime Domine, tua religio (Christi adhuc voca Templum) que per generale concilio in honore beate gloriosse virginis Marie matris tue fuit facta et fundata per beatum Bernardum sanctum confessorem tuum, qui pro dicto negocio et officio per sanctam ecclesiam Romanam fuit ellectus, qui dicta religio cum alios probos viros doctavit et deputavit, et cum consilio beate gloriosse virginis Marie in honorem ejusdem, que est capta et detenta per regem Francorum minus justa causa, ad requisicionem beate gloriosse Virginis matris tue et societate celeste, cum fratres et bona liberes et conserves, tu qui es veritas, Domine, et scis nos esse innoscentes, facias liberari, ut vota nostra et mandata tua in humilitate teneamus, et tuum sanctum servicium et voluntatem tuam faciemus. Verbas iniquas non veras contra nos oppositas per graves,oppressiones et malas tribulaciones (miserere deprecaciones) quas passi fuimus, et pro pavore condempnacio corporis, et omnia ex parte domini Pape nobis dicta, esse incarcerati perpetualiter pro debilitate carnis ulterius pati non possimus mendaces dictas de ore cum magno dolore contra consciencias non obstante, et provide nos, Domine, et omnem populum tuum Christianum et docuisse voluntatem tuam facere, et Philippum regem nostrum, nepotem beati Ludovici, sanctum confessorem tuum, cui dedis pro sua bona vita et merita in regno suo tempore pacem et sui vitam consimilem consequantur, et omnes reges, principes, barones, milites, dones; et omnes qui sunt statuti pro facere et servare justiciam, prout tu vis et precepis, Ipsam appendant, faciant, paciant et conservent et inter eos et in omni populo Christiano pacem et claritatem, et predictam terram. sanctam cum nobis acquirere, et tuum sanctum servicium et operas tuas sanctas facere, et omnes parentes, et benefactores, et predecessores, et fratres nostros vivos ac defunctos vitam et requiem sempiternam. Qui vivis et regnas Deus per omnia secula seculorum. Amen

Non sum dignus requirere, sed misericordiam et humanitas tua, et beata gloriosa mater tua, avocata nostra, et societate celeste pro nobis requirant et impetrent. Amen.

Paratus in omnibus obedire, nec fui in contrarium sensum. Sancta Maria, mater Dei, plissima, gloriossa, sancta Dei genitrix, preciosa virgo semper, Maria, errancium salus, in te sperancium consolatrix, desolatrix, defensatrix peccatorum virtutis restaurancium, consule, defende nos et religionem tuam, per quem dilectum sanctum confessorem tuum beatum Bernardum fuitfacta, et cum alios probos viros de mandato sancte ecclesie Romane deputata, et declinata et in honore tua sanctissima, gloriossa fuit fundata. Te humiliter exoramus, ut nobiscum religio et bona tua impetres liberacionem, cum intercessione angelorum, archangelorum, prophetarum, evangelistarum, apostolorum, martirum, confessorum, virginum (mendaces appositas, prout tu scis, dictas non obstante), et adversarios nostros in veritate et caritate convertantur, ut yota nostra et mandata Domini nostri Jesu Christi filii tui teneamus, qui est defensor, et creator et redemptor carissimus, et misericors. salvator. noster, qui vivit .et regnat Deus per omnia secula seculorum. Amen.

Oremus. Omnipotens sempiterne Deus, qui beatum Lodovicum, dilectum Francorum regem, sanctum cônfessorem tuum, graciam et virtutem dedis humilitatem, caritatem et justiciam accipiendi, ad requestam beate gloriosse virginis Marie matris tue, quem multum diligebat, et operas caritatem faciebat, et ejus amorem tempore suo dedis in regno pacem, da nobis. Domine, ejus intercessione pacem et deliberacionem, cum religio nostra qui facta et fundata fuit in honore beate glbriosse virginis Marie matris tue, ejus intercessio liberes et conserves in veritate (mendaces dictas de ore per graves oppressiones, prout tu scis, non obstante) ut in terra sancta ubi nos tua sancta misericordia et pietate redemisti, vota nostra et mandata tua in humilitate teneamus, et tuum sanctum servicium et voluntatem faciemus, et nostrum regem Francie et sui vitam consimilem consequantur, ut ad gaudia paradisi pervenire valeamus. Qui vivis et regnas Deus per omnia. Omnipotens sempiterne Deus, qui beatum Johannem evangelistam et apostolum tuum multum diligis, qui super pectus tuum in cena recubuit, et cui secreta celi revelavis et demonstravis, et stante in ligno sancte crucis pro redempcione nostra sanctissima mater tua virgo, et virginem commendabis, in cujus honore gloriosse fuit facta et fundata religio pro tua sancta misericordia, liberes et conserves, prout tu scis nos esse innoscentes a criminibus contra nos oppositis, ut vota nostra et mandata tua in humilitate et caritate teneamus, vitam et operas possideamus, per quem ad gaudia paradisi perducamur per Christum Dominum nostrum. Amen.

Omnipotens sempiterne Deus, qui beatum Georgium, justum militem et sanctum martirem tuum, illuminasti, et docuisti (et sibi dedis virtutem et graciam) passuros martires et passiones placere, quem de morte suscitasti, in quem habemus magnam fiduciam, ejus amore et beate gloriosse virginis Marie, sanctissime matris tue, in cujus honore fuit facta. et fundata religio nostra, nos et dictam religionem liberes et conserves, ut vota nostra et mandata tua in humilitate teneamus, et vitam possideamus, per quem ad gaudia paradisi pervenire valeamus, qui vivis et regnas Deus per omnia secula seculorum. Amen.

 

 TRADUCTION (extrait)

Que la grâce du Saint-Esprit nous assiste.

Marie, étoile de la mer, conduisez-nous au port du salut.

Ainsi soit-il.

Seigneur Jésus, Christ saint, Père éternel, Dieu tout puissant, sage Créateur, bienfaisant et cher dispensateur, très saint Seigneur Dieu, je vous supplie humblement de m'éclairer, de me rendre à la liberté, de me sauver, ainsi que tous les frères du Temple, votre peuple chrétien qui est dans le trouble et l'angoisse.

Secourez-nous, Seigneur, vous qui avez et d'où viennent toutes les  vertus, la grâce et les dons du Saint-Esprit afin que nous ayons les notions de la vérité et de la justice, afin que nous connaissions l'infirmité de notre chair, que nous acceptions l'humilité, afin que nous puissions mépriser la corruption du siècle, les vains plaisir, l'orgueil et tous les maux qui en dérivent, ce qui nous donnera la force de remplir nos devoirs et d'exécuter vos ordres en toute humilité.

Très saint Seigneur, soyez notre soutien, protégez nous contre le diable rugissant. Contre tous nos ennemis, contre leurs embûches.

Vous nous avez déjà sauvés par votre miséricorde, en mourant pour nous sur la croix.

Défendez nous afin que nous puissions échapper à leurs intrigues ; protégez votre Église sainte ; éclairez les prélats, les docteurs, les recteurs et votre peuple chrétien, de manière à ce que tous fassent votre volonté, le cœur pur, humblement, dévotement, et que nous suivions vos exemples, ceux des saints Apôtres et de vos élus dans le but de parvenir à la vie éternelle et aux jours du paradis. Éclairez, ramenez ceux qui n'ont point été régénérés  par l'Esprit- Saint.

Donnez à votre peuple la volonté, le pouvoir de recouvrer la terre sainte où vous êtes né, où se sont accomplis votre mission rédemptrice et vos miracles.

Assistez vos fidèles, délivrez-nous pour nous mettre à même de faire votre volonté et de vous rendre nos services.

 Très-miséricordieux seigneur, votre religion qui a été fondée au concile général, en l'honneur de la glorieuse et bienheureuse Vierge Marie, votre Mère, par le  bienheureux saint Bernard, votre confesseur ; choisi pour cette affaire par la sainte Église romaine, qui organisa cette religion avec les autres membres du concile, avec le conseil de la Vierge marie et en son honneur ; votre religion est en ce moment prisonnière du roi de France, et sans aucun motif.

A la prière de votre très glorieuse Mère, délivrez les frères, sauvegardez leurs biens, vous qui êtes la vérité, Seigneur, et qui savez que nous sommes innocents.

 On nous a arraché des paroles iniques et fausses, à force d'oppressions et de tribulations, par la crainte de la mort, par la menace de la prison perpétuelle qui nous a été faite et transmise au nom du pape ; à cause de la faiblesse de la chair, nous avons passé des déclarations mensongères, de bouche seulement avec une grande douleur, contre nos conscience …

Éclairez, Seigneur, éclairez Philippe, notre roi, petit fils de saint Louis, votre confesseur, auquel vous avez donné, à cause de ses mérites, un règne heureux.

Éclairez tous les rois, princes, barons, chevaliers, tous ceux dont les fonctions consistent à rendre la justice ; que, suivant vos préceptes, ils la rendent à tous, ainsi que la paix au peuple chrétien et qu'ils nous aident à reconquérir la Terre Sainte.

Accordez à nos parents, à nos bienfaiteurs, à nos frères défunts ou vivants, le repos, la vie éternelle, Dieu qui, vivez et régnez depuis les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.


e dédie ce site à ces preux moines soldats ainsi qu'à toutes les victimes oubliées, dont l'histoire, à l'instar de nombreuses histoires, n'occupe plus que quelques pages des manuels scolaires des jeunes enfants. Ainsi va l'érosion du temps, lente, continue et perpétuelle.
Jean-Christophe Deniset
Auteur de

Le Templier de Dieu

Contant l'histoire de l'Ordre du Temple
Au travers de la vie aventureuse et mystérieuse d'un preux Templier

Per salut de nostras animas e de nostres paires

Les Maitres

    La première croisadela naissance de l'Ordre du Temple

une chevalerie ense et libroLes mystères templiersL'anéantissement

La résurrectionles roisUn Ordre régulierLa papauté

 Le cantique des cantiques l'attentat d'Anagni Bulles pontificales

La malédictionfourniment du chevalierL'épée du justePamphlet

L'influence d'AugustinLa sainte trinité

le sceau de BernardEcce homo

Vieux français et langue romaneFleuron de la chevalerie

De laude novae militiae ad milites templi

 Accueil






templiers prière histoire ordre du temple

photo j-c deniset
Histoire médiévale de l'Ordre du Temple est déclarée à la CNIL sous le N°1173720
.