Histoire médiévale de l'Ordre du Temple

templiers anéantissement histoire ordre du temple

la premiere croisadela naissance de l'Ordre du Temple

une chevalerie ense et libro les mysteres templiersla resurrection

les roisun ordre regulierl'attentat d'Anagni Les croisades 

la maledictionBulles pontificalesLe cantique des cantiques

fleuron de la chevalerie la papaute L'epee du juste

fourniment du chevalierPamphlet Textes anciens

L'influence d'Augustin

le sceau de Bernard

vieux français et langue romaneLes grands maîtres

De laude novae militiae ad milites templi

    Accueil

 

templiers anéantissement histoire ordre du temple

Philippe IV Le Bel (1268/1314), roi de France ambitieux et âpre au gain notamment depuis sa campagne onéreuse conre les flamands, convoitait les biens des Templiers depuis fort longtemps. En outre, au pouvoir temporel , ce monarque désirait sans conteste ajouter le pouvoir spirituel . Or icelui était toujours placé entre les mains de la papauté encore toute puissante car soutenu par l'Ordre international du Temple. En effet, la milice du Temple des pauvres chevaliers du Christ détenait une formidable puissance spirituelle, économique et militaire, bien supérieure aux Grands de ce siècle.

templiers anéantissement histoire ordre du temple

Architecte d'une monarchie toute puissante, aux plus infimes pouvoirs centralisés sous sa coupe, Philippe IV Le Bel s'associa des hommes à son image tel Guillaume de Nogaret. Ce légiste français (1260/1313), nommé chancelier en 1300, usa de tout son charisme pour affaiblir la puissance papale et anéantir l'Ordre du Temple.

Rien ne semblait vouloir arrêter l'ambitieux Guillaume de Nogaret, notamment dans sa lutte contre la papauté. Ainsi décréta-t-il d'engeoler le pape Boniface VIII, mais, coup du sort, le saint père décèda peu après l'attentat, en excommuniant le légiste et son chef. Il s'agit de :

l'attentat d'Anagni

templiers anéantissement histoire ordre du temple
templiers anéantissement histoire ordre du temple

Le 22 Octobre 1303, à Boniface VIII succédait Benoît XI entièrement soumis à la couronne de France. Guillaume de Nogaret pouvait maintenant s'attaquer avec d'avantage de vigueur aux Templiers. Il se livra pour cela à un véritable travail de sape, destiné à noircir l'image sainte de l'Ordre aux yeux de l'opinion publique et surtout des barons.

Ainsi, calomnies, mensonges et médisances, fusèrent de toutes parts sur l'Ordre des chevaliers du Temple.

templiers anéantissement histoire ordre du temple

Depuis 1305 se tenait à la tête de l'église Clément V, né Bertrand de Got. Ce pontife français, entièrement sous l'influence de Philippe IV Le Bel, fut notamment le premier pape à résider en Avignon .

 

Depuis 1298, Jacques de Molay (1243/1314) était le grand Maître de l'Ordre du Temple. Ardent défenseur de son institution, il refusa notamment à Boniface VIII la fusion de l'Ordre du Temple avec celui des Hospitaliers.

Le 14 septembe 1307, Philippe IV le Bel, fort du succès de sa campagne de médisances, adressa aux officiers royaux de France une missive contenant les accusations portées à l'encontre des Templiers (reniement du Christ, hérésie, sodomie...). Cette lettre infamante contenait en son sein la date secrète d'arrestation des Templiers de France.

templiers anéantissement histoire ordre du temple

Le vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers furent arrêtés sans réellement offrir de résistance car forts de leur innocence. Tous allaient maintenant peu ou prou subir la question par la sainte inquisition. Ainsi, sous l'effet des tortures, nombre de frères avouèrent tout ce que désiraient le roi et Nogaret pourvu qu'on les laissa en paix.

templiers anéantissement histoire ordre du temple
templiers anéantissement histoire ordre du temple

Au cours des années qui suivirent, nombre de templiers, revenus sur leurs aveux arrachés par la torture, furent condamnés par des conciles provinciaux comme relaps et brûlés vifs.

templiers anéantissement histoire ordre du temple

En 1311, la suppression de l'Ordre fut acquise temporairement au concile de Vienne. Mais icelle ne sera définitive que par la bulle Vox Clamantis du 03 avril 1312. Lors de ce concile furent également prononcées la réforme des ordres mendiants et la condamnation des spirituels Franciscains.

Le 02 mai 1312, Clément V, par la bulle Ad providam Christi Vicarii, attribua l'ensemble des biens du Temple à l'Ordre des Hospitaliers. Il est néanmoins important de constater, que Philippe IV Le Bel n'accepta cette décision qu'après s'être grassement servi dans les caisses de l'Ordre anéanti.

templiers anéantissement histoire ordre du temple

Condamné le 18 mars 1314 à la réclusion à perpétuité, Jacques de Molay se rétracta. Aussitôt, icelui fut condamné à mort. Il périra sur le bûcher de l'île aux juifs avec Geoffroy de Charnay, précepteur de Normandie.

Nul ne saurait narrer grand siècle a perdu

templiers anéantissement histoire ordre du temple

photo j-c deniset

 
 

la premiere croisadela naissance de l'Ordre du Temple

une chevalerie ense et libro les mysteres templiersla resurrection

les roisun ordre regulierl'attentat d'Anagni Les croisades 

la maledictionBulles pontificalesLe cantique des cantiques

fleuron de la chevalerie la papauteL'epee du juste

fourniment du chevalierPamphletTextes anciens

L'influence d'Augustinla Sainte Trinite

le sceau de Bernard La prière des templiers

vieux français et langue romaneLes grands Maîtres

    Accueil

 

courriel

Per salut de nostras animas e de nostres paires


Le Templier de Dieu




templiers anéantissement histoire ordre du temple




Histoire médiévale de l'Ordre du Temple est déclarée à la CNIL sous le N°1173720