Histoire médiévale de l'Ordre du Temple


Aucassin et Nicolette

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Rédigé durant la dernière partie du XIIIème siècle

par un auteur dont l'histoire n'a pas retenu le nom

(extraits choisis)

Li quens Garins de Biaucaire estoit vix et frales, si avoit son tans trespassé. Il n'avoit nul oir, ne fil ne fille, fors un seul vallet : cil estoit tex com je vos dirai.

Aucassin avoit a non li damoisiax. Biax estoit et gens et grans et bien tailliés de ganbes et de piés et de cors et de bras; il avoit les caviax blons et menus recercelés et les ex vairs et rians et la face clere et traitice et le nes haut et bien assis. Et si estoit enteciés de bones teces qu'en lui n'en avoit nule mauvaise se bone non; mais si estoit soupris d'Amor qui tout vaint, qu'il ne voloit estre cevalers, ne les armes prendre, n'aler au tornoi, ne fare point de quanque il deust.

Ses pere et se mere li disoient :

"Fix, car pren tes armes, si monte el ceval, si deffent te terre et aïe tes homes : s'ils te voient entr' ex, si defenderont il mix lors cors et lor avoirs et te tere et le miue.

"Pere, fait Aucassins, qu'en parlés vos ores? Ja Dix ne me doinst riens que je li demant, quant ere cevaliers, ne monte a ceval, ne que voise a estor ne a bataille, la u je fiere cevalier ni autres mi, se vos ne me donés Nocholete me douce amie que je tant aim.

"Fix, fait li peres, ce ne poroit estre. Nicholette laise ester; que ce est une caitive qui fu amence d'estrange terre, si l'acata li visquens de ceste vile as sarasins si l'amena en ceste vile, si l'a levee et bautisie et faite sa fillole, si li donra un de ces jors un baceler qui du pain li gaaignera par honor; de ce n'as-tu que faire. Et se tu femme vix avoir, je te donrai le file a un roi u a un conte; il n'a si rice home en France, se tu vix sa fille avoir, que tu ne l'aies.

"Avoi! peres, fait Aucassins, on est ore si haute honers en terre, se Nicholette, ma tresdouce amie l'avoit, qu'ele ne fust bien emploiie en li? S'ele estoit enperis de Colstentinoble u d'Alemaigne, u roine de France u d'Engletere, si aroit il assés peu en li, tant est france et cortoise et de bon aires et entecie de toutes bones teces."

 

Or se cante

Aucassins fu de Biaucaire,

D'un castel de bel repaire.

De Nicole le bien faite

Nuis hom ne l'en puet retraire,

Que ses peres ne l'i laisse

Et sa mere le manace:

"Di va! faus, que vex tu faire?

Nicolete est cointe et gaie

Jetee fut de cartage

Acatee fu d'un Saisne;

Puis qu'a mouillié te vix traire,

Pren femme de haut parage.

"Mere, je n'en puis el faire

Nicolete est de boin aire;

Ses gens cors et son viaire,

Sa biautés le cuer m'esclaire;

Bien est drois que s'amor aie,

Que trop est douce" ...

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

     Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple   Les serments de Strasbourg    Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple  La prise de Constantinople Templiers histoire médiévale de l'ordre du templeLa vie de Saint Léger Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple  La chanson de Roland   Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple  Le roman de la rose  Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple  La vie de Saint Alexis  Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

 

 La première croisade La naissance de l'Ordre du Temple

Une chevalerie ense et libro Les mystères templiers L'anéantissement

La résurrection Les roisUn Ordre régulierLa malédiction

L'attentat d'Anagni Les bulles pontificalesLe fleuron de la chevalerie

Le cantiques des cantiquesLa papauté L'épée du juste

Le fourniment du chevalier Pamphlet

L'influence d'Augustin Ecce homo  

Le sceau de Bernard Les grands Maîtres

La prière des templiers Les croisades

De laude novae militiae ad milites templi   

  Accueil

Le Templier de Dieu Le Bouclier de Dieu




Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Templiers histoire médiévale de l'ordre du temple

Per salut de nostras animas e de nostres paires

 

Histoire médiévale de l'Ordre du Temple est déclarée à la CNIL sous le N°1173720