Né le 13 novembre 354 à THAGASTE en NUMIDIE (Actuellement Souk Ahras en Afrique du Nord), Augustin connaît très tôt l'influence de la chrétienté par sa mère Monique sous le regard indifférent de son père Patricius baptisé au moment de passer de vie à trépas.

Après de brillantes études suivies d'années d'enseignement, en goûtant à tous les plaisirs de la vie (il sera notamment le père du jeune Adéodat), il adhère au manichéisme auquel il restera attaché quelques années avant de l'abandonner.

Il embrasse la chrétienté par le baptême durant la nuit du 24 au 25 avril 387 à MILAN

Après avoir visité bon nombre de monastères et s'être forgé sa propre idée de la communion avec le divin Verbe, il revient à THAGASTE où il fonde sa première communauté en 388, peu avant la mort de son fils.

En 391, Augustin est ordonné évêque d'HIPPONE.

Son œuvre est considérable, il fut notamment l'auteur de : " Les confessions " et " La cité de Dieu ".

Augustin décède le 28 août 430 à HIPPONE durant le siège de la ville par les Vandales.

 L'empreinte de saint Augustin est largement présente dans la pensée et les actes des frères templiers dont les fondateurs ont connu, dès les prémices de l'Ordre, les forts commandements spirituels des chanoines de saint Augustin.



Le Jourdain

Le Jourdain

  Ainsi peut-on noter quelques troublants parallèles dont je vous laisse le loisir d'apprécier ou non la pertinence :

"Continentes Perfecti Sancti " caractérise le monachisme d'Augustin destiné à parvenir à la Grâce. Tous les biens matériels doivent être mis en commun pour l'usage de tous afin que tous ne forment qu'un. La concorde entre les frères ou charité chrétienne devant permettre par la contemplation d'atteindre l'infini divin.

Augustin prône une vie commune, non point solitaire mais animée d'échanges intellectuelles, de prières et de chants, ou le labeur occupe une place non négligeable quelque soit sa forme. Augustin prône le Pardon qu'il faut s'accorder mutuellement. Or, il est important de noter que lors de chaque chapitre, les frères du Temple dénonçaient publiquement leurs fautes et celles de leurs frères afin d'obtenir le Pardon.

  " Dans ces maisons, nul n'était contraint à des austérités qu'il ne peut supporter, à personne on n'impose quelque chose contre son gré " (De moribus Ecclesiae Catholicae I, 33, 71). Cette politique de l'affectation des choses en fonction des besoins et capacités individuels était monnaie courante au sein de l'Ordre du Temple. Ainsi régnait en toute quiétude un régime de liberté et non de libre arbitre.

dessin d p

  " Vivez donc tous dans l'unité des cœurs et des âmes et honorez les uns dans les autres ce Dieu dont vous êtes devenus les Temples " (Article 8 de la règle de saint Augustin).

  Saint Augustin dénonce l'usage du nom sans la chose. De se croire dedans alors que l'on est dehors. En résumé de se prétendre chrétien alors que les actes dénoncent cette affirmation. Ainsi, l'Ordre du Temple précise que ce sont de belles choses que de voir les blancs chevaliers avec de beaux harnais et de beaux chevaux mais qu'il faudra au futur frère souffrir les forts commandements qui sont au dedans. Le dualisme entre l'écorce et le coeur est donc fondamentale dans la philosophie templière.

 

 

  Augustin demeure de son propre chef dans HIPPONE assiégée et refuse de fuir afin de ne pas délaisser ceux qui ne peuvent pas fuir. De même, les dignitaires templiers n'ont jamais fui alors qu'ils pouvaient le faire afin de rester auprès de leur peuple et de donner le cas échéant leur propre vie pour leurs frères.


  Accueil

 la premiere croisadela naissance de l'Ordre du Temple

une chevalerie ense et libroles mysteres templiersl'aneantissement

la resurrectionles roisun ordre regulierla malediction

l'attentat d'AnagniBulles pontificalesfleuron de la chevalerie

Le cantiques des cantiquesla papauteL'epee du juste

fourniment du chevalierPamphlet

textes anciensla sainte trinitele sceau de Bernard

vieux français et langue romane

Les grands Maîtres

 

Le Templier de Dieu


La résurrection du crépuscule
Chronique templière
Rivedeck ou le royaume de l'invisible


courriel

Per salut de nostras animas e de nostres paires




mont nebo jordanie

Histoire médiévale de l'Ordre du Temple est déclarée à la CNIL sous le N°1173720